Nouri Al-Jarrah
traduit par Aymen Hacen
Le désespoir de Noé
et autres poèmes
Collection Nyx

Poésie


ISNN : 2498-3209
ISBN : 979-10-91998-31-4
13 x 18 cm, 132 pages
paru le 21/07/2017
Prix: 15 €






Dans ce nouveau volume, inédit, Nouri Al-Jarrah se sert de figures bibliques et coraniques pour écrire la tragédie du peuple syrien. À ce titre, il s’agit plus d’une épopée que d’une série de poèmes, car ces textes, écrits entre 2013 et 2017, se conjuguent, s’articulent et résonnent ensemble dans un seul et même élan : celui qui a fait que de la lumière du cri et du sursaut d’un peuple, les ténèbres et la désolation aient aussitôt pris le dessus. Nouri Al-Jarrah n’est cependant pas désespéré. Son chant fait des Syriens les Troyens du XXIème siècle et par là même les destine à un avenir certain. C’est moins une prophétie qu’une foi humaniste exprimée par la poésie. Comme le poète, nous croyons en l’avenir du Printemps…



Né à Damas en 1956, Nouri Al-Jarrah vit en exil, à Londres, depuis 1986. Il dirige le Centre arabe de littérature géographique et la revue Damas. En 2016 paraît Une barque pour Lesbos et autres poèmes dans la collection Nyx. Il est élu en 2017 à la tête de la Ligue libre syrienne des écrivains indépendants.

Né à Hammam-Sousse en 1981, Aymen Hacen est enseignant de langue, civilisation et littérature françaises à l’École normale supérieure de Tunis. Il dirige la collection Nyx. Il reçoit en 2017 le Prix Roger Kowalski des Lycéens de la ville de Lyon pour son livre de polèmes,
Tunisité (éditions Fédérop, 2015).